DERNIÈRE LIGNE DROITE : Sang Conteste premier album studio en 2020 - financement participatif  JUSQU'AU 4 FÉVRIER -

https://fr.ulule.com/sang-conteste-premier-album-studio/


SANG CONTESTE - chansons rêv'oltées

Une guitare, deux voix, des textes plutôt incisifs sous le bras, Sang Conteste propose un spectacle à la fois festif, poétique et révolté - essentiellement composé de morceaux originaux et indépendants (No Sacem*), qui peut s'agrémenter selon les circonstances de quelques reprises...

Festi Renard, Roussines (24), mai 2018 - photo by Sebastien Meester Photohraphie

du rock au duo acoustique

Sang Conteste ce sont tout d'abord deux musiciens - un guitariste (Daniel) et une chanteuse (Jessica) - tous deux auteurs-compositeurs et interprètes issus de la scène rock indépendante normande - qui se retrouvent en Creuse (23) dans un duo acoustique, à la fois festif, poétique et révolté. Très rapidement le groupe se produit dans la région Limousin et un peu partout en France aussi bien dans des bars, café-concerts, que lors de festival musicaux et/ou militants - en duo, ou parfois accompagné d'un percussionniste.

Un mélange des genres

Forts de leurs expériences passées, Daniel et Jess mélangent les genres. Des chansons à textes, un peu reggae, un peu ska, voire même un brin «punk» sur les bords, Sang Conteste est un duo - presque - acoustique de chansons - presque - françaises qui se plait à appuyer là où ça fait mal.

Un groupe engagé

Dès le début, il est évident pour ses membres que Sang Conteste sera un groupe "engagé" ; tout d'abord au travers de ses textes qui sont autant de cris de révoltes ; mais aussi par sa présence aux côté d'associations ou collectifs militants. Sur scène ou dans la rue, le groupe apporte son soutien à la lutte contre la relance de l'exploitation minière, en Creuse notamment, aux côté du Collectif Stop Mines 23 ; se produit sur plusieurs ZAD (Zone A Défendre) ; pour la Marche contre Monsanto ; participe aux Nuits Debout ; soutient la lutte contre la loi "travail" ; chante pour les SDF et  pour l'accueil des exilés... Bien que résidant en Creuse, le duo n'hésite pas à traverser la France, et même à se rendre en Roumanie pour apporter son soutien musical aux causes qui lui tiennent à cœur, et partager sa musique...

 

C'est ainsi qu'en 2015, le groupe propose sa participation au Fan Fest, festival multi-art et militant organisé chaque année depuis 10 ans à Rosia Montana, en Roumanie contre un méga-projet minier dans les Carpates. Sa proposition retenue, ils  décident d'organiser avec le groupe normand Némésis (rock-métal), lui aussi du voyage pour le Fan Fest, une tournée alternative et militante qui ferait le "tour" de différents lieux de luttes en France en juillet avant de prendre la route vers la Roumanie en août. L'Alterna'tour. est né. Entre le 10 juillet et le 16 août les deux groupes font escale à Notre-Dame-des-landes (44), à la Zad d'Agen (47), à la Zad d'Oléron (17), au Festival No Mine's Land (23) ou encore à Bure (55)...

 

De retour en Limousin en septembre, les deux groupes participent encore ensemble à Alternatiba Limouzi, à Limoges (87) clôturant ainsi l'aventure commune pour cette année. Sang Conteste se consacre alors à l'enregistrement "maison"  d'un premier EP  intitulé  "Pacha Mama". Le groupe - évoluant alors en trio - enregistre 4 titres avec guitare, chants et percussions, et s'adjoint même la participation d'un bassiste et de choristes pour parfaire le projet ; tout en continuant de se produire dans la région et un peu partout en France, de plus en plus souvent en duo (guitare/chants). Il décide alors de conserver cette formation.

 

En 2018, Sang Conteste et Némésis décident de repartir ensemble sur la route pour un nouvel Alterna'tour. En juillet, août et septembre, les deux groupes donnent plusieurs concerts, à Notre-Dame-des-Landes, pour les rencontres ZADenVIES  ; dans plusieurs squats ou dans des cafés associatifs en Auvergne, Dordogne, à Bordeaux ou encore dans l'Hérault...

 

Début août, c'est avec le Caravan Tour aux côté de Jagan (reggae fusion) et de DJ Darkness, que Sang Conteste fait un bout de chemin et donnent plusieurs concerts en Limousin, Charente et Dordogne. En octobre, le duo entre en résidence à La Barrak Studio à St-Pierre-Chérignat (23) pour commencer à enregistrer son premier album studio qui sortira courant 2020, avant de prendre la route en novembre pour une première étape de concerts en Espagne (Cantabria), qui  se poursuivra en mars 2019 par une tournée dans le Leon et la Cantabrie (Musica Sin Fronteras Tour).

 

Le printemps et l'été 2019 sont ponctués de nombreux concerts dans plusieurs régions de France : Auvergne, Dordogne, Isère, Savoie, Limousin... Le groupe sillonne les routes allant de festivals (Les Apéros Musique de Blesle, La Barrak' Live, Les Bure'Lesques...) en café associatifs ; de bar en lieux de luttes qu'ils soutiennent depuis le début, comme la Piraterie à Bordeaux, dont ils avaient inauguré les locaux l'an dernier lors de l'Alternatour 2018, et dont ils ont fêté le 1er anniversaire cette année lors du Pirate's day, ou encore la Zad de Roybon, toujours en lutte contre un projet de Center Parc qui menace de détruire la forêt des Chambarans en Isère... L'hiver sera consacré à finaliser l’enregistrement commencé l'an dernier en vue de sortir leur 1er album studio en 2020.

 

Un groupe indépendant

Sang Conteste revendique le fait d'être un groupe indépendant. La Sacem notamment représente pour eux une entrave à la création et à la liberté de partager ses créations. Ne pas être inscrit au répertoire national de la Sacem est une manière de résister à la marchandisation et à la normalisation de la création musicale, et une manière de militer pour un art et culture libre, accessibles à tous.

 

*No Sacem : Nous avons choisi de ne pas être inscrits au répertoire de la Sacem car nous défendons l'idée d'un art et d'une musique libre. Nous refusons l'idée de confier l'entière gestion de nos droits d'auteurs à un tiers. Nous refusons le fait qu'une fois inscrits à la Sacem, toutes nos compositions soient "protégées" par leurs règles qui imposent à tout organisateur de payer une cotisation pour pouvoir diffuser notre musique et interdit par là même toute possibilité de don, partage ou échange. Tous nos morceaux ainsi que Dreamer (Fabric'à'tort) et Loin du Royaume (Too Young To Die) sont disponibles en téléchargement libre sur :  https://soundcloud.com/sangconteste. Tous les morceaux restent notre propriété, à partager, diffuser, écouter sans modération, sans but commercial et sans modifications. Aucun frais - autres que ceux négociés avec le groupe - ne sont à envisager pour sa diffusion.


Fan Fest, Rosia Montana (Roumanie), août 2015.

Pour que cesse notre cécité, sans conteste, nous devons contester !